Blog myfreetemplates.com
Environnement

La technique d’élagage : les informations utiles à savoir

L’élagage consiste à supprimer les branches pourries ou défaillantes et les bois morts d’un arbre. Cette opération ne doit pas être prise à la légère. En effet, la réalisation de l’opération varie en fonction des besoins de l’arbre et des demandes du propriétaire. Par ailleurs, il existe 3 principaux techniques adéquats pour pouvoir réussir la coupe : la taille-douce, la taille sévère, et la marotte. Il est indispensable de maîtriser ces techniques avant toute opération pour préserver la santé de la plante. L’article vous informera successivement sur ces 3 types de tailles.

Élagage : la taille-douce

La taille douce ou taille raisonnée sert à entretenir l’arbre en réalisant une taille douce et régulière. Elle vise à stimuler la croissance de la plante. De plus, elle permet d’éviter les éventuels affaiblissements du végétal. Par ailleurs, la taille douce prévient les problèmes de cicatrisation de l’arbre lors des futures interventions.

La pratique se réalise en faisant une coupe de 1 à 3 centimètres de diamètre sur les branches de la plante. Cette taille a pour objectif de ne pas faire souffrir la plante, car toute coupe mal réalisée peut engendrer des lésions difficiles à se cicatriser. En effet, la blessure ouvre la porte aux agents pathogènes comme les moisissures et les champignons.

Enfin, il faut supprimer les gourmands et les branches défaillantes. Ils se situent au bas du tronc de l’arbre. Cependant, il faut éviter de toucher au tronc de la plante sinon cela risque de lui être fatal. Par ailleurs, confiez cette mission à un expert tel que cet élagueur qui œuvre dans le 19. Doté d’un savoir-faire, il réalisera la coupe dans les règles sans compromettre à la santé de la plante.

Élagage : la taille sévère

La taille sévère consiste à modifier la structure de la plante. Ce type de taille doit se réaliser sur un jeune arbre dès sa plantation en vue d’obtenir une silhouette adaptée selon ses besoins et selon la demande du propriétaire. Les élagueurs déconseillent la pratique sur les plantes adultes. En effet, une taille radicale engendre une plaie difficile à remédier. En l’occurrence, la taille consiste à couper sévèrement la plante tout en la gardant en vie.

Lors de la pratique, les élagueurs évitent de tailler de gros branchages. En effet, l’arbre souffrira d’une grande plaie qui peut lui être nocive. En l’occurrence, la plaie ouverte facilite l’entrée d’agents pathogènes. Pour éviter cela, il convient de faire intervenir les élagueurs afin d’éviter toute erreur de coupe.

Ensuite, la taille de la couronne doit être inférieure à 30 % de son volume. En pratiquant la taille, les spécialistes ne taillent que les feuillages qui dépérissent. En effet, si on en taille trop de feuilles, la plante risque de s’étouffer.

Élagage : la taille marotte

La taille marotte ou « tête de chat » consiste à contenir la croissance de la plante. La taille s’étale sur plusieurs années. Les élagueurs pratiquent cette taille pour permettre une pousse rapide des rejets. Par ailleurs, la tête en saule réduit le développement de l’arbre toute en maintenant sa structure.

La pratique ne peut s’effectuer que pour certains types de plantes comme le tilleul ou le saule à titre d’exemple.

La maîtrise de ces différents types de taille est indispensable pour ne pas risquer de blesser la plante. En l’occurrence, dans tous les cas, il faut privilégier la taille-douce. Le recours à taille sévère ne doit s’effectuer qu’en cas de force majeure. En effet, ce dernier consiste à mutiler la plante en taillant de grosses branches.

Pour la réalisation de la taille, il faut se munir des outils adéquats comme le sécateur par exemple. De ce fait, il est préférable de faire appel à un élagueur pour réussir la taille.

Autres articles

Comment élaguer un arbre comme un pro ?

Tamby