Blog myfreetemplates.com
  • Home
  • Divers
  • Maquette d’architecture : nos conseils de construction
Divers

Maquette d’architecture : nos conseils de construction

Vous voilà face à un nouveau défi : créer une maquette. Une maquette ne se construit pas à la va-vite. Prenez le temps de bien réfléchir à votre projet.

Découvrez dans cet article comment choisir matériaux et outils, pour vous assurer le succès !

Définir votre projet

Tout d’abord, vous devez comprendre la nature et la taille de la maquette architecture que vous allez modéliser. Si l’idée est principalement dans la forme, alors vous devez vous concentrer sur le matériau de base qui montrera le mieux votre forme, indépendamment de la façon dont elle sera vue de l’intérieur. Certains autres projets, comme les maisons, par exemple, peuvent nécessiter une maquette d’architecture qui montre la conception des façades et la disposition intérieure. C’est pourquoi vous allez traiter ici de plus de détails. S’il s’agit d’une maquette pour un appartement, par exemple, l’intérieur est tout ce qui compte. Les maquettes d’architecture urbaine sont un cas complètement différent.

Vous allez modéliser des quartiers entiers, de sorte que le niveau de détail requis pour les éléments architecturaux de la maquette est beaucoup moins élevé.

Réfléchir à l’échelle

En règle générale, les maquettes d’architecture se situent principalement entre 1:10 et 1:200, tandis que les maquettes urbaines se situent principalement entre 1:500 et 1:2500, selon ce que la maquette couvrira.

Les matériaux à utiliser

Le matériau de base et le plus couramment utilisé pour un modèle d’architecture est la mousse.

– Les panneaux de mousse blanche sont disponibles en plusieurs épaisseurs, mais le plus souvent en 3 mm et 5 mm. Ces panneaux solides peuvent être utilisés comme base pour des modèles créés à partir de mousse et d’autres matériaux légers. Vous pouvez également les utiliser pour construire des murs, et choisir l’épaisseur en fonction de l’échelle. Si le mur intérieur n’est pas visible, l’épaisseur n’a pas d’importance.

– Les plaques de liège sont des plaques brunâtres texturées qui sont moins épaisses et plus souples que les plaques de mousse. Elles sont plus faciles à manipuler et à couper, mais elles peuvent se casser facilement.

– Les feuilles de mousse sont flexibles mais ne se cassent pas facilement. Elles sont de couleur et de faible épaisseur ; elles se coupent facilement aux ciseaux.

– Le bois peut être utilisé pour le modelage, en particulier le balsa qui peut être coupé facilement et peint. Les planches en bois peuvent également servir de base pour les modèles plus lourds. Les bandes de balsa peuvent être utilisées pour les structures avec le squelette en bois, ou pour montrer les fermes.

– Si votre modèle est plutôt conceptuel ou orienté vers la forme, vous pouvez choisir des matériaux qui peuvent être facilement façonnés comme de lourdes feuilles de Canson, du papier, des fils de fer ou de l’argile, et si vous avez de la patience, vous pouvez expérimenter avec du gypse ou du papier mâché.

Les outils à utiliser pour la découpe et l’assemblage

La découpe

La découpe est la première étape du modélisme, et il n’est pas exagéré de dire qu’elle peut le faire ou le défaire. Des pièces soigneusement découpées donnent un modèle d’architecture compréhensible et esthétique. Si les bords sont tous en désordre, le modèle risque de ne pas être bien perçu. Pour garantir des bords nets, il faut utiliser des pièces bien coupées :

– Des lames fraîches : Les couteaux utilitaires en acier inoxydable avec des lames remplaçables sont les meilleurs pour des coupes nettes. La taille de la lame changeable rend également la coupe plus facile et meilleure.

– Couteau de précision : Ils sont très tranchants, durables et faciles à entretenir. Il est préférable de les utiliser pour les petits détails. Ils peuvent facilement couper le papier, la mousse, le tissu, le métal fin et le plastique.

– Ciseaux : De petits ciseaux en titane sont nécessaires pour les petits détails. Veillez à acheter des ciseaux dont la prise en main est confortable, afin qu’ils ne fassent pas mal lors d’une utilisation prolongée.

– Carré en L : Les équerres en L en acier inoxydable vous aident à tracer des lignes perpendiculaires facilement et avec précision. En fixant du ruban-cache à l’arrière, ils tiennent mieux sur le matériau du dessous et évitent de glisser.

– Règle en métal : les règles en métal de 6, 12 et 18 pouces peuvent être très pratiques selon la taille du modèle. Elles sont idéales pour la découpe.

– Tapis de découpe auto-réparateur : Ils protègent les lames de coupe contre le ternissement rapide et, après tout, vous ne voulez pas abîmer votre bureau.

Le montage

Casquette de maquettiste sur la tête, vous avez toutes les pièces découpées et prêtes et vous êtes prêt pour le montage. Toutefois, vous devez connaître les meilleurs outils d’assemblage. Voici donc ce dont vous pourriez avoir besoin, et, bien sûr, en fonction des matériaux, du temps et du budget, vous pouvez décider.

– Bâtons de colle : Ils sont bon marché et faciles à utiliser, mais pas très résistants. Ils ne fonctionnent qu’avec du papier et ne vous donneront peut-être pas un résultat permanent.

– Colle blanche : Il existe des colles blanches non toxiques qui permettent de coller les matériaux de façon solide et propre. Cependant, elle met du temps à sécher.

– Colle collante : C’est comme la colle blanche, mais en plus épais. Elle est donc plus forte que la colle blanche normale et sèche aussi plus rapidement.

– Colle chaude : Elle sèche le plus rapidement et donne un lien solide, cependant, vous devez être prudent en l’utilisant, car la colle chaude peut vous brûler. En outre, comme elle sèche rapidement et solidement, vous ne pouvez pas vous permettre de faire des erreurs. Enfin, les pistolets à colle ont tendance à avoir une durée de vie courte. Ils se cassent facilement et doivent être remplacés.

– La colle à bois : Bien sûr, vous en aurez besoin si votre modèle est en bois. Vous devez nettoyer l’excès de colle immédiatement car il se tache.

– Ruban adhésif double face : Ce ruban adhésif colle des deux côtés. Il est solide, propre et réglable, mais faites attention lorsque vous le placez car si vous essayez de l’enlever ensuite, il arrachera le papier ou la surface en carton mousse.

– Seringue à colle : Lorsque vous utilisez de la colle, ces seringues peuvent être très pratiques. Vous pouvez les remplir de colle blanche ou collante, et l’utiliser sur place. Votre modèle d’architecture en sortira propre et stable.

Conseil : pendant que la colle prend, vous pouvez utiliser temporairement des épingles droites pour maintenir les pièces ensemble.

Autres articles

Le tour de cou : un outil pratique et branché

yohan

La mutuelle animale est une solution pour protéger son animal de compagnie

Laurent

Tout sur la location de mobilier d’un mariage

sophie

Comment organiser un seminaire à marrakech?

yohan

Le stylo bannière déroulante : un outil de marketing efficace

yohan

Quelques astuces pour bien choisir une pointeuse

sophie

Huile de CBD pour traitements vétérinaires

Bush Père

De quels accessoires ai-je besoin pour mes cigares ?

dodi

Quel style de bague de fiançailles choisir ?

sophie