Blog myfreetemplates.com
Image default
Art et Culture

Les armureries militaires aux États-Unis

Après la guerre de Sécession, le gouvernement américain était de plus en plus préoccupé par la possibilité de troubles civils généralisés et de lutte des classes. C’est pourquoi le département de la Guerre des États-Unis a autorisé, en 1877, la création de bases fortifiées pour les milices locales dans tout le pays. Des comités locaux d’armurerie ont été organisés dans de nombreux États et villes, ce qui a conduit à la construction de nombreuses armureries.

Des forteresses pour former les militaires

La plupart des anciennes armureries étaient souvent des structures ornées, ressemblant à des forteresses. La philosophie architecturale prédominante du début du siècle était qu’un bâtiment devait proclamer son objectif. Une église doit être accueillante, une prison doit être oppressante et une armurerie doit fortement suggérer une forteresse.

La fonction originale des armureries militaires était de fournir un endroit protégé où la milice locale pouvait se rassembler et s’entraîner, ainsi que stocker ses armes et ses munitions. Ces espaces contenaient généralement un grand espace ouvert pour la pratique des manœuvres, des bureaux, des salles de classe, des salles à manger et des entrepôts d’armes.

Aujourd’hui, les armureries sont utilisées par la Garde nationale et les unités de réserve militaire. Leur fonction principale est toujours de fournir des espaces pour la formation, l’administration et le stockage du matériel pour les unités militaires assignées. Les armureries sont également utilisées pour répondre aux urgences et soutenir l’aide aux sinistrés de l’État en cas d’inondations, d’incendies, de tempêtes de neige, de tornades, de pannes d’eau, etc. En outre, elles sont souvent utilisées comme une ressource communautaire locale pour accueillir des fonctions sociales telles que des réunions publiques et des événements sportifs.

Les caractéristiques de ces bâtiments

En tant que bâtiment institutionnel, la principale considération dans la planification ou la conception d’une armurerie militaire est d’assurer une installation hautement fonctionnelle et efficace sur le plan opérationnel. D’autres considérations importantes consistent à fournir une installation sûre, flexible, rentable et économe en énergie, qui soit esthétiquement agréable et confortable pour les occupants.

L’extérieur

Les armureries doivent refléter les caractéristiques d’une installation militaire représentant la force nationale et le patriotisme, ainsi qu’une installation de soutien communautaire représentant un sentiment de sécurité, de fierté locale et de participation communautaire. Les armureries modernes sont généralement conçues pour se fondre dans l’architecture existante de la région environnante, et ressemblent davantage à des bâtiments éducatifs qu’aux forteresses des armureries antérieures.

Le confort

L’environnement intérieur des bâtiments de l’armurerie doit répondre aux besoins des personnes qui occupent les installations et offrir un cadre humain qui favorise un sentiment d’appartenance et de bien-être.

La flexibilité et l’économie de conception

Les armurerie sont généralement conçues pour être des installations polyvalentes qui peuvent nécessiter la capacité de changer leur orientation de formation au cours de leur vie. Par conséquent, la conception d’une armurerie doit tenir compte de l’incorporation d’une flexibilité interne pour permettre des changements sans dépenses excessives. La flexibilité externe doit également être prise en compte pour répondre à la croissance potentielle et aux besoins d’utilisation futurs anticipés. L’évaluation de l’impact financier des décisions de conception doit prendre en compte le coût du cycle de vie ainsi que le coût initial et la flexibilité du système de construction.

L’accessibilité

Toutes les normes d’État et/ou fédérales applicables en matière de stationnement pour handicapés et d’accessibilité doivent être prises en compte. Toutes les zones d’une installation accessible au public devront généralement répondre aux normes d’accessibilité, lors d’une nouvelle construction ou d’une rénovation, conformément aux normes énoncées dans les Americans with Disabilities Act Architectural Guidelines (ADAAG), à moins qu’une exigence plus stricte de l’État ne doive être appliquée.

Autres articles

Médium et voyant : comment les distinguer ?

sophie

Box Office: Maléfique : Le Pouvoir du Mal en fuite avec une ouverture de 35 millions de dollars

dodi

Porter le voile en fonction de la forme du visage

sophie

UN PHOTOGRAPHE PROFESSIONNEL POUR VOS PHOTOS DE MARIAGE

yohan

Les riads, vestiges de l’architecture marocaine

sophie

Sept bonnes raisons d’aller au Sziget Festival

yohan

Les sacs à mains XXS à la mode !

Franck