Blog myfreetemplates.com
Non classé

5 choses à ne pas faire après avoir été renvoyé d’un emploi

La perte d’emploi peut sembler être la fin du monde, mais elle ne définit pas qui vous êtes en tant que personne.

Viré, congédié et renvoyé : peu importe le libellé, cette fin déprimante de notre carrière arrive même aux meilleurs d’entre nous. La vie continue, et nous devons recoller les morceaux après une perte d’emploi. Mais ce n’est pas forcément la fin du monde.

Aussi tentant que cela puisse paraître de dire au monde à quel point votre ancien employeur est injuste, ce n’est pas le moment de vous effondrer et de vous perdre dans la pitié et les larmes. Pleurez un bon coup, noyez vos chagrins pour une nuit et faites les prochains pas vers une meilleure carrière. Ne fais rien d’imprudent ou de stupide. Donnez-lui une semaine avant d’agir selon votre « instinct ou votre désir » et suivez ces conseils après une perte d’emploi.

1. N’utilisez pas les médias sociaux comme un journal intime

Les médias sociaux, en particulier Facebook, sont passés des plateformes de communication aux microblogs et aux journaux intimes pour certains. Ne tombez pas dans ce piège. Les médias sociaux ne sont pas l’endroit idéal pour parler de vos problèmes, vous plaindre de votre patron ou même demander conseil. N’oubliez pas que les futurs employeurs pourraient être en mesure de voir ce que vous affichez. Les messages négatifs au sujet d’anciens employeurs ou d’un licenciement sont des signaux d’alarme pour les gestionnaires d’embauche.

Décrochez le téléphone et appelez quelqu’un à la place. Aucun courriel, message ou autre communication électronique ne peut remplacer une conversation physique. Vos amis vous offriront une épaule pour les larmes et un soutien.

2. Ne perdez pas le contrôle

Les émotions mises à part, on veut tous se défouler sur quelque chose ou quelqu’un. Après une perte d’emploi, ce n’est pas le moment de retomber dans les crises de colère de l’enfance. Des réponses dignes sont les meilleures pour battre en retraite. Cela signifie ne pas dire à votre superviseur ce que vous ressentez ou ce que vous retenez depuis des années.

Si on vous donne une date de fin, continuez à vous présenter au travail à l’heure et en tenue professionnelle. Combattez le besoin de paresse et continuez à faire votre travail comme si vous travailliez pour une promotion. Soyez digne dans tout ce que vous faites.

3. Ne te cache pas

Se cacher dans sa tanière après avoir été viré d’un travail avec les rideaux fermés peut être une bonne idée pour quelques jours, mais ne vous noyez pas dans la pitié. Perdre un emploi peut être embarrassant et douloureux, et il est naturel que votre réaction soit d’éviter d’interagir avec les autres pendant que vous faites face aux montagnes russes émotionnelles, mais ne vous laissez pas submerger. Si la dépression est trop difficile à gérer, consultez un conseiller pour vous aider à faire face à ces heures sombres. Souvenez-vous de ça :

  • Faites votre deuil, mais n’abandonnez pas.

  • Recherchez la motivation et l’inspiration.

  • Demandez l’aide de vos amis et de votre famille.

4. Ne mentez pas

Les employeurs potentiels peuvent vous demander pourquoi vous avez quitté votre emploi précédent. Ne mentez pas. Dis-leur la vérité. N’oubliez pas non plus que la plupart des nouvelles entreprises demandent des références à votre supérieur immédiat. Cela peut sembler un peu effrayant, mais voici quelques stratégies pour prévenir un impact négatif après une perte d’emploi :

Expliquez votre version de l’histoire, sans blâmer personne.

  • Prenez possession de votre erreur, s’il y a lieu.

  • Proposer des solutions pour éviter que de futures erreurs ne se reproduisent.

La plupart des entreprises s’intéressent plus à vos qualifications qu’aux mauvaises références et aux emplois perdus. À moins d’avoir fait l’objet de poursuites criminelles ou d’un manquement grave à l’éthique, l’emploi perdu n’est pas aussi grave que vous le pensez. Gardez cela à l’esprit, la malhonnêteté vous disqualifie toujours d’un emploi.

5. Ne perdez pas la foi

La recherche d’un nouvel emploi est intimidante. Cela peut prendre un mois, voire plus, pour obtenir un entretien. Il se peut que plusieurs entrevues soient nécessaires avant de trouver la bonne personne. N’abandonnez pas et ne vous découragez pas. Le découragement face à une perte d’emploi se traduit par une faible estime de soi lors d’un entretien. La préparation et le dévouement contribuent grandement à maintenir votre confiance et à prévenir la dépression et la perte de motivation.

Se faire virer d’un emploi peut sembler être la fin du monde, mais cela ne définit pas qui vous êtes en tant que personne. Nous sommes tous humains et nous faisons tous des erreurs. Certaines erreurs ont des conséquences plus graves. Utilisez l’expérience pour tirer des leçons de vos faiblesses. Élaborer des stratégies pour éviter que la même erreur ne se reproduise. Ne vous attardez pas sur le passé. Chaque jour est un nouveau départ.

Pour plus de renseignement sur le licenciement et la procédure, consultez le site soslicenciement.fr.

Related posts

Trouvez un bon Riad pour votre séminaire à Marrakech

yohan

Les mythes sur la réparation des smartphones

Nathalie

La trottinette électrique : une tendance de la micro-mobilité urbaine

Tamby