Consultations du psychiatre A.Magnin à Fribourg en Suisse

Lien du site : http://www.psychiatre-psychotherapeute-fribourg.ch

Les problèmes traités par la psychothérapie incluent les difficultés à faire face à la vie quotidienne. Elle sert aussi à soigner les traumatismes, les peurs, les tristesses et autres symptômes d’un déséquilibre ou d’une instabilité intime. Il existe diverses approches en matière de psychothérapie: la qualité d’un thérapeute sérieux est de les solliciter en alternance avec des traitement comportant ou pas le recours à des médications. Le traitement psychothérapeutique peut être de longueur très diverse, s’étendant de quelques séances à plusieurs mois, selon la spécificité des troubles à surmonter. Les objectifs des soins, la fréquence des séances et leur contenu sont divers points dont le soignant et le patient doivent convenir préalablement à tout traitement, puisque la relation de confiance est d’une importance essentielle pour la réussite du traitement. La discipline de la psychothérapie a comme but de soutenir les personnes souffrant diverses maladies émotionnelles, cela aussi bien dans le contexte de leur vie privée que dans celui de leur adaptation sociale et comportementale. Elle arrive souvent à limiter les manifestations de ces déséquilibres, pour qu’une personne parvienne à se sentir plus à l’aise dans la plupart des circonstances susceptibles de survenir couramment. La pratique de la psychothérapie peut se voir menée dans un contexte individuel, mais aussi collectif ou de couple, et est susceptible d’aider tant des adolescents que des personnes de tous les âges. Les rendez-vous se passent généralement une fois par semaine, sur un laps de temps qui s’adapte selon la nature du trouble à soigner. La relation entre le patient et le soignant est très importante pour travailler efficacement. L’écoute est une exigence de base de la psychothérapie: même si les patients partagent des sentiments intimes, le soignant doit toujours savoir maintenir une distance certaine, pour ne pas engager ses propres sentiments dans l’avancement de l’analyse. Il doit garder la maîtrise totale du déroulement des soins, et ne pas brusquer les diverses phases qui conduisent à la guérison des syndromes de la personne souffrante.
sz
Consultations du psychiatre A.Magnin à Fribourg en Suisse